Covid-19 : dépistage massif à l’Institut d’Anchin pour le retour des vacances

Hier, après quinze jours de vacances, les élèves de l’Institut d’Anchin étaient invités à se faire tester pour savoir s’ils ont été contaminés par le Covid-19 durant les fêtes. Quasiment tous s’y sont prêtés  de bonne grâce. Une seconde campagne de dépistage est prévue la semaine prochaine. 

Pour bien commencer l’année, rien de tel qu’un long coton-tige fourré dans le nez. Le test PCR, c’est « la » tendance de ces derniers mois. Après ces quinze jours de vacances scolaires où l’insouciance, le non-respect des gestes barrière et les fêtes improvisées ont peut-être été au menu de certains jeunes, les élèves de l’Institut d’Anchin étaient invités, hier matin, à se faire dépister du Covid-19. Un dépistage sur la base du volontariat (les élèves qui ne voulaient pas devaient se présenter avec une attestation de leurs parents prouvant qu’ils n’avaient pas de symptômes) qui a été particulièrement suivi puisque la très grande majorité des élèves présents hier (près de 300, les 300 autres élèves suivent cette semaine leurs cours à distance) a participé à cette grande campagne.

Particulièrement concernés par ces tests : les jeunes en internat (50 % des effectifs de l’Institut d’Anchin) qui viennent de toute la région, mais également d’Ile-de-France. Pour éviter qu’ils ne contaminent leurs voisins de chambrée, le résultat de leur test leur a été envoyé hier en fin d’après-midi avant qu’ils ne rejoignent leur chambre. Pour les autres, résultat sous 24 heures. Le personnel du lycée général, technologique et agricole d’Anchin était également invité à se faire tester. Là aussi, sur la base du volontariat.

Un test mis en place dans une salle aménagée et pratiqué par neuf personnes venues du laboratoire Biotop (biologiste, étudiants en pharmacie, infirmières, aides-soignantes). En cas de résultat positif, c’est l’Agence régionale de santé (ARS) qui prévient l’élève contaminé afin de retracer ses cas contact. Charge ensuite à la famille de contacter l’établissement. Depuis septembre, 38 cas de Covid (dont cinq adultes) ont été recensés à l’Institut d’Anchin, « mais un seul a été contaminé chez nous, les autres l’ont été à l’extérieur », précise le directeur Bertrand Lauwers.

Un second dépistage est prévu lundi prochain. Cette fois, tous les élèves (510 en formation initiale et 90 apprentis) seront présents dans l’établissement puisqu’à quelques semaines des premiers examens, l’établissement a souhaité stopper le distanciel et revenir à du présentiel à 100 %.

Ce second dépistage permettra également de déceler ceux qui ont été contaminés durant le réveillon du Nouvel An. Pourvu que personne ne se soit rendu dans une rave-party en Bretagne…

 

Diffusion du 13h sur France 3 le 04 janvier : 1'17

https://france3-regions.francetvinfo.fr/.../jt-1213-nord...

Diffusion du 19h sur France 3 le 4 janvier : 1'17

https://france3-regions.francetvinfo.fr/.../jt-1920-nord...