De l'Histoire à l'Avenir de l'Institut d'Anchin

Samedi 12 octobre, le lycée agricole pecquencourtois présentait une rétrospective intitulée « De l’Histoire à l’Avenir d’Anchin ». Ce rassemblement était aussi l’occasion d’inaugurer les pavillons de l’entrée récemment restaurés et de fêter les 90 ans de l’Institut ainsi que les 10 siècles de l’ancienne abbaye.

 

Mme Carré, Présidente du Conseil d’Administration et Monsieur Consille, représentant du SPLARN, coupaient le ruban tricolore, marquant la réhabilitation, commencée il y a 2 ans, des pavillons contemporains de l’Abbaye. Mme Carré invita ensuite l’assemblée à la suivre pour une petite promenade bucolique jalonnée d’anciennes photos.

 

Histoire : de nombreux témoignages

 

Mme Carré invita une ancienne élève de l’école ménagère, Mme Hennebert, à expliquer ses journées et soirées passées au sein de l’école. Mme Hennebert en profita, accompagnée de quelques copines de l’époque, pour redécouvrir les chambres qu’elles occupaient il y a si longtemps maintenant...

Puis, Mme Leroy (Melle Cimetière) première directrice, absente pour raison de santé, avait laissé à Mme Carré quelques notes pour expliquer la transformation de l’école ménagère en lycée.

M. Dupas enchaîna sur les modifications durant sa direction.

Ce fut au tour de Monsieur Boulain, président des parents d’élèves à l’époque et du conseil d’administration, d’évoquer ses souvenirs.

M. Delcloy, ancien directeur, prenait la parole pour retracer 20 années passées à construire « l’Institut d’Anchin des années 2000 ! »

Mme Carré, en maîtresse de cérémonie concluait : « Vous avez été de grands bâtisseurs ».

Monsieur Leterme expliqua, lui, son passage dans l’établissement comme élève et comme directeur 45 ans plus tard.

 

Avenir : des projets à moyen terme

 

Mme Marlier esquissa les grandes lignes de la formation continue et de l’apprentissage à Anchin Formation. Enfin, la parole fut donnée à M. Lauwers, directeur actuel, pour parler des perspectives d’avenir. L’élaboration d’un projet éducatif fort en valeurs, décidé avec le personnel, les parents et les élèves (plus de 900 personnes) mis en vidéo par des élèves eux-mêmes. Il exposa le « master plan » élaboré avec l’équipe, en collaboration avec un architecte, pour les 20 à 30 prochaines années : changement de flux des véhicules, création d’un parking à l’extérieur et d’un dépose minute, déplacement du terrain de football actuel, réaménagement du bâtiment réfectoire, agrandissement du pôle « Anchin formation » et construction d’un nouveau bâtiment avec amphithéâtre et salle polyvalente.

Par ailleurs, la refonte du projet d’établissement reste à écrire avec la communauté éducative, les parents et le conseil d’administration. Ce travail est en cours.

Après l’intervention du député Bruneel, M. Lauwers reprenait la parole pour conclure : « Cela fait 90 ans que l’Institut d’Anchin accompagne les jeunes vers leur vie adulte. Aujourd’hui comme hier, l’équipe éducative suit les jeunes, les accompagne dans leur savoir, savoir-faire, savoir-être, tout ceci dans un environnement et un historique unique. »

La matinée se poursuivit par un vin d’honneur, quelques gourmandises et, pour ceux qui le souhaitaient, la visite des bâtiments.