Soyons attachés à nos racines, fiers et indivisibles !

L'Institut d'Anchin accueille depuis le 1er septembre, son nouveau directeur, monsieur Bertrand Lauwers. Lors de la journée de prérentrée, celui qui a pris la suite de monsieur Jean-Luc Leterme, s'appuyait sur l'emblème de l'école, le cerf blanc, afin de préciser à l’ensemble de son équipe ce qu'était, pour lui, les trois piliers du lycée.

Le nouveau directeur parla d’abord des racines de l’établissement puisque l’emblème du cerf blanc remonte à une légende moyenâgeuse. « Les racines naturelles et spirituelles d’Anchin » précisa-t-il. L’Institut est une école agricole et rurale. Historiquement, c'était une école ménagère dans laquelle les services étaient enseignés et Catholique située, d’ailleurs, en lieu et place d’une ancienne abbaye. Puis, Anchin ouvra ses portes dans les années 2000 à l'enseignement général. Ensuite, la fierté d'appartenance du cerf. Souvent représenté la tête haute, l’animal est fier d’exhiber ses bois. « Soyons fiers de ce que nous proposons aux jeunes, fiers et humbles. »  conclut le chef d’établissement.

Enfin, l'indivisibilité. Le cerf vit en groupe, avec le respect des autres et des règles commune , comme à l'Institut où chacun doit appartenir à "une même famille" grâce à l'Internat et la dimension humaine du lycée.

 

L’équipe éducative et le personnel acquiesça cette vision métaphorique et juste de ce qu’on appelle généralement ici « l’âme d’Anchin »...